paris sportifs comment ca marche

Paris sportifs : comment ça marche ? Comment ça fonctionne ?

Comment ça marche les paris sportifs ? Comment ça fonctionne les paris sportifs ? Alors, comment ça se passe les paris sportifs ?

Cet article a pour but de vous faire mieux comprendre le fonctionnement des paris sportifs et donc gagner plus !

comment ca fonctionne paris sportifs

A lire aussi : Sur quels sports parier ? Le meilleur sport sur lequel jouer pour gagner

 

Qu’est-ce qu’un pari sportif ?

Le pari consiste à miser de l’argent sur un résultat sportif. Pour le parieur, cette mise peut se transformer en profit en cas de bonne prédiction. Effectuer un mauvais pari implique à l’inverse la perte de la mise.

 

Bien débuter les paris sportifs, par où commencer ?

Pour bien débuter les paris sportifs, il faut tout d’abord savoir de quoi on parle, et notamment savoir ce qu’est un bookmaker et comment il fonctionne.

Un bookmaker est une personne ou une société qui propose des paris sportifs. Le bookmaker peut proposer des paris soit par le biais d’une agence physique ou par Internet.

En France, c’est la Française des Jeux qui a le monopole pour les paris sportifs dans les agences physiques ( Bureau de tabac notamment). C’est donc cet opérateur d’état qui propose une offre de paris et fixe également les cotes des différents paris. Sur internet c’est différent, il existe en France une douzaine de sites autorisés de paris en ligne. Et pour avoir le droit de fonctionner, ces sites doivent être obligatoirement agrées par l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne). On dénombre une trentaine d’opérateurs reconnus parmi lesquels la FDJ, Unibet, le PMU, BetClic…

Pour vous attirer, tous ces opérateurs brandissent un bonus de bienvenue sous forme de paris gratuits (freebets).

Ils doivent donc être en conformité avec la loi autorisant les jeux en ligne, qui date seulement de 2010. Sachez qu’avant cette date il était interdit d’ouvrir un site de paris sportifs en France. Néanmoins beaucoup de parieurs contournaient cette interdiction et pariaient sur des bookmakers étrangers comme Pinnacle ou Betfair.

Donc maintenant qu’ils sont légaux en France. Ces bookmakers proposent chacun des offres différentes en terme de cote, de bonus, et même de type de paris.

Même si, au fond, ils se ressemblent pas mal car les mêmes types de paris reviennent 1N2, plus ou moins nombre de buts, paris en live. Souvent même leur cote se ressemblent à quelques dixièmes voire centièmes de points près. Parfois, il y a des promos comme des cotes boostées.

Bien évidemment pour pouvoir parier en ligne il faut être majeur, et savoir s’inscrire chez les bookmakers. Car même si le processus est relativement simple, il ne faut pas que vous fassiez d’erreur afin de pouvoir valider votre compte. Ils vont vous demander votre carte d’identité, votre RIB et un justificatif de domicile.

Car ce n’est qu’une fois que votre inscription est définitive que des bonus seront débloqués. Surtout, il vous faut absolument valider votre compte, pour pouvoir retirer votre argent par virement bancaire.

 

Comment ça marche les paris sportifs ?

Le pari 1N2 (classique)

Parier cela revient à miser de l’argent sur un ou plusieurs événements possibles d’un pari. Il y a donc de façon générale au minimum 2 issues pour un pari.

Et bien souvent il y en a même trois, et c’est le cas du pari le plus répandu : le “1 N 2”. Concrètement pour le pari 1N2, il sera possible de parier sur :

  • Une victoire de l’équipe à domicile (1)
  • Un match nul (N)
  • Une victoire de l’équipe à l’extérieur (2)

Vous connaissez tous ce type de paris, c’est de loin le type de paris le plus populaire, et l’un des mieux payés, mais il y a bien d’autres types de paris sur lesquels vous allez avoir la possibilité de parier.

Les différents types de paris / les différents types de sports

Il existe bien d’autres types de paris que le classique “1n2”. Par exemple le plus ou moins de buts ou de points marqués (over/under), ou encore les buteurs, les paris à la mi-temps, les scores exacts, les deux équipes marquent ou pas, etc.

En réalité il existe une multitude de types de paris disponibles sur tous les sites de paris sportifs.

Vous l’avez compris ces types de paris sont très divers et adaptés au sport en question. Il est donc possible de parier sur le nombre de points ou de sets au tennis.

A l’inverse pour les sports collectifs, vous allez par exemple pouvoir parier sur les paris à handicap.

A lire aussi : Comment faire un pari handicap au foot ?

 

Bien comprendre les paris sportifs

Comment fonctionnent les cotes de paris sportifs ?

La cote est un coefficient multiplicateur, son montant est défini par les bookmakers. Elle est liée à des notions de probabilité pour un événement sportif. En gros en paris sportifs, la cote est la probabilité qu’un événement se réalise ou non.

Les sites de paris sportifs en ligne déterminent donc la hauteur des cotes en fonction du risque qu’ils encourent. Ils ajustent les cotes en fonction du nombre de parieurs qui ont effectué un pari sur tel ou tel résultat.

Si votre pari s’avère exact, cette cote sera multipliée par votre mise et vous obtiendrez votre gain. Gain = Mise * Cote

Le format la plus classique de paris sportifs est celle que vous connaissez tous. Il s’agit du format européen.

Les cotes se présentent sous la forme décimale par exemple 1,02 ; 1,10 ou 3,65 par exemple. Par convention les bookmakers français se limitent à deux chiffres après la virgule.

Plus la cote se rapproche de 1,00, plus l’événement a de probabilités de se réaliser. Mais plus cette cote est faible, et moins vous dégagerez de bénéfices et de gains.

Le bookmaker va multiplier automatiquement la mise par la ou les cotes afin que vous puissiez visualiser directement le gain espéré pour un pari. Si vous en être satisfait vous pourrez valider en appuyant sur confirmer.

Soyez bien vigilants et sûrs de votre pari car il vous sera impossible de pouvoir l’annuler sans perdre d’argent.

Si vous perdez, la cote n’a aucune incidence : vous perdez votre mise.

Gain et bénéfice

Attention il ne faut pas que vous confondiez gain et bénéfice. Pour connaitre réellement le bénéfice que vous tirez d’un pari, il ne faut pas que vous oubliez de soustraire votre mise.

Ainsi, vous pouvez calculer très facilement le bénéfice que vous allez réaliser si vous gagnez. La formule (magique) est la suivante : Bénéfice = (Mise x cote) – mise

A partir de ce bénéfice, on peut déduire si l’on est rentable ou non. En effet c’est à partir de toutes ces données sur vos paris, que vous pourrez calculer votre ROI (retour sur investissement).

C’est une notion fondamentale qui va vous permettre d’évaluer la rentabilité de vos paris sur le long terme. En gros grâce au ROI vous saurez si vous gagnez de l’argent sur le long-terme ou non avec vos paris sportifs.

Les différentes cotes qui existent

La cote anglaise, ou cote fractionnelle, est présentée sous forme de fraction. Pour connaître votre profit potentiel avant un pari sportif, il suffit de multiplier la cote anglaise par votre mise. Profit réalisé = mise x cote

Exemple : 50€ * 6/1 = 300€

La cote américaine peut être un nombre positif (+ 300) ou négatif (- 200).
La cote positive indique le profit qui sera réalisé si le parieur mise 100 euros.
La cote négative indique quel montant le parieur doit miser pour faire un profit de 100 euros.

Pour calculer préalablement votre profit potentiel avant un pronostic, voici la formule :

Evénément avec cote négative :
Profit = mise x 100 / (- cote)

Evénément avec cote positive :
Profit = mise x (cote / 100)

 

Comment calculer une cote en fonction des probabilités ?

Probabilité et valuebet

Peut-être que la notion de value bet ne vous est pas (encore) familière.

A lire : Qu’est-ce qu’un value bet et comment trouver un pari à espérance de gain positive ?

En fixant une cote, le bookmaker détermine la probabilité que selon lui un événement se réalise. Et en analysant les matchs avec différents paramètres, il peut arriver que l’on arrive à des probabilités très différentes de celles du bookmaker.

Des fois même il arrive qu’un site sous-estime la probabilité d’un événement, et lui donne une cote trop élevée.

C’est ce cas de figure qui est le plus intéressant. En paris sportifs on appellera cela un value bet . C’est à dire que la cote proposée par le bookmaker est plus haute que ce que vous aviez estimé.

C’est évidemment dans ce cas de figure qu’il est intéressant de parier. Puisque là vous allez faire un pari que vous estimez être un “bon coup”.

D’une façon générale quand on veut gagner dans les paris sportifs. Il faut viser les values et concentrer vos mises sur ses paris-là.

Néanmoins pour que le calcul soit pertinent il faut aussi tenir compte du taux de retour aux joueurs (TRJ).

Le TRJ : Penser à soustraire la marge du bookmaker

En effet il faut savoir les sites de paris sportifs ne redistribuent pas l’intégralité des mises. Il faudra donc dans vos calculs tenir compte de la somme totale redistribuée aux joueurs par le bookmaker.

Il n’y a qu’en retirant cette marge prise par le bookmaker, que vous connaitrez la probabilité associé à une cote.

En France les bookmakers ont un taux de retour aux joueurs de l’ordre de 85%, en clair cela signifie que pour un pari il y a 15% du montant total des mises qui n’est pas reversé aux parieurs gagnants.

C’est donc sur ce pourcentage qui sert de base pour évaluer les chances qu’un pari passe ou non.

Les bookmakers.com prennent moins, en général le TRJ est de 94%.

Explication sur le calcul d’une cote en fonction de la probabilité

Par exemple calculons à quel probabilité correspond une côte d’1,50 fixée par un bookmaker.

Le calcul de probabilité est le suivant : probabilité = 1 / côte x 0,85 (le taux de réversion du bookmaker) x 100 (si on veut avoir un pourcentage).

Pour notre cote à 1,5, on obtient donc 1/1,5 x 0,85 x 100 = 56,7 %

C’est donc par rapport à cette valeur de probabilité là qui doit être pris en compte pour un éventuel valuebet.

  • Cote à 1.10 : 91 % de chances de gagner, un pari donc quasi « safe »
  • Cote à 1.50 : 66 %, soit 2 chances sur 3
  • Cote à 2.00 : 50 %, 1 chance sur 2
  • Cote à 5.00 : 20 %, 1 chance sur 5
  • Cote à 10 : 10 %, 1 chance sur 10
  • Cote à 1000 : 0,1 %, 1 chance sur 1000

En pratique, même s’ils en proposent, tous les opérateurs interdisent depuis quelques années les mises sur des cotes à 1.01 et imposent un seuil plus haut, entre 1.05 (chez Pmu par exemple) et 1.10 (chez Netbet, Parions Sport…). Il est toutefois possible de parier sur une cote à 1.01 si vous l’incluez dans un pari combiné dons la cote totale est supérieure au seuil de l’opérateur.

 

Pourquoi les cotes montent ou descendent ?

Une histoire de probabilité

Vous vous êtes peut-être déjà posé cette question, pourquoi cette cote n’arrête pas de baisser ou au contraire monter ? Il ne faut pas forcément tomber dans la parano et croire que la FDJ vous surveille et bouge les cotes pour vous tendre des pièges…

Bien sûr leur but est de gagner de l’argent, mais ils ont un comportement beaucoup plus rationnel que celui-là.

Mais c’est vrai qu’il n’est pas rare qu’un bookmaker fasse évoluer la cote d’un pari à la hausse ou à la baisse. Et, bien sûr, s’il baisse la cote d’un choix de pari, il montera la cote du pari opposé afin de conserver la même marge.

La seule raison pour laquelle un site décide de modifier c’est qu’il estime que la probabilité que l’événement se réalise n’est plus la même. Tout simplement.

Il y a plusieurs raisons objectives qui peuvent amener un bookmaker à modifier une cote :

  • L’absence ou la blessure d’un joueur clé ;
  • Les résultats récents d’une équipe ;
  • Des événements imprévus qui ont une influence sur la vie d’une équipe ou d’un joueur : affaire judiciaire, accident, changement d’entraîneur etc …

On parle là d’événements qui surviennent et qui font évoluer la physionomie d’un match, les probabilités de victoire de chacune des équipes et donc les cotes.

Les bookmakers ne veulent pas perdre d’argent

Mais il existe une autre raison pour laquelle les cotes évoluent : le valuebet…

En effet lorsqu’une cote attire beaucoup de parieurs, les coteurs des bookmakers n’hésiteront pas à réajuster à la baisse. En fait leur but est d’équilibrer les paris pour gagner de l’argent quel que soit l’issue du match.

S’ils voient qu’il y a un fort déséquilibre sur les mises des parieurs, ils n’hésiteront pas à ajuster le niveau des cotes afin d’arriver à un équilibre entre le niveau des cotes et les mises des parieurs.

Les bookmakers veulent gagner sur tous les tableaux, c’est leur métier. Ils font donc en sorte de ne pas prendre de risque. Leur seul but : c’est de ne pas prendre d’argent quel que soit le scénario du match.

Votre but en tant que parieur est d’être plus malin qu’eux. Et pour arriver à cela les probabilités vous y aideront.

 

Peut-on gagner aux paris sportifs ?

Parier sur événement sportif est avant tout un jeu de hasard. Mais vous allez probablement remporter certaines de vos parties et toucher de l’argent car ce n’est pas de la roulette… c’est du hasard que l’on peut améliorer en étudiant bien les statistiques.

 

Y a-t-il des risques avec les paris sportifs ?

Comme tous les jeux d’argent, les paris sportifs présentent un risque potentiel si vous jouez de manière excessive : dépendance au jeu, endettement etc.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

Recevez des pronostics de haut-vol, des conseils exclusifs pour vos paris sportifs, et des astuces pour battre les bookmakers sur le long terme !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

À propos de l'auteur

L'équipe Paris Sportifs Grosse Confiance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *