comment parier rugby

Comment bien parier sur le rugby et sur le top 14 ?

Comment bien parier sur le rugby et sur le top 14 ? Comment réussir son pari sur le rugby ou le top 14 ?

pari top 14

 

Comment gagner vos paris sportifs rugby ?

Si vous souhaitez parier sur ce sport passionnant qu’est le rugby il y a des conseils de bons sens, mais il faut aussi tenir compte des spécificités de ce sport.

Surtout il faut prendre en compte les nombreuses différences qui existent entre compétitions nationales et compétitions dans les clubs. Bien sûr, cela vous demandera d’adapter vos paris en fonction de tous les éléments que vous aurez analysés.

Et en effet ce sport est intéressant autant qu’il est complexe et particulier. Il peut être également rentable de parier dessus. En suivant ces 10 astuces simples qui vont vous aider vos paris rugby…

 

#1 Bien connaître le rugby

Parmi les premiers éléments à prendre en compte pour l’analyse, il faut bien évidemment connaitre le sport sur lequel on souhaite parier.

Et donc pour analyser correctement le rugby il faut commencer par le connaitre. Connaitre les règles de ce sport, le niveau des joueurs et des équipes.

Connaître aussi les spécificités suivant les compétitions. Par exemple un bonus offensif permet à l’équipe d’obtenir 1 point supplémentaire au classement.

Actuellement dans le championnat de France de rugby top 14, une équipe obtient un bonus offensif si elle marque 3 essais de plus que l’adversaire. En revanche, pour le tournoi des 6 nations ou en Champions cup, pour obtenir ce point supplémentaire il faut marquer au moins 4 essais.

Autre exemple, avec le point de bonus défensif. En top 14, une équipe obtient ce bonus si elle perd de moins de 5 points d’écart. Or en coupe d’Europe, une défaite de 7 points ou moins suffit.

Bien sûr, il est fondamental d’avoir ces règles de bonus offensif et défensif en tête au moment de parier. Notamment lorsqu’il s’agit de paris handicap, c’est à dire de paris sur l’écart de point entre deux équipes.

Un peu plus bas dans l’article, on parlera plus en détail des paris handicap en rugby.

Vous le voyez une parfaite connaissance de ce sport s’impose afin de pouvoir parier dessus. Mais ça n’est pas suffisant pour réussir son analyse.

 

#2 L’Analyse des stats

Trouver des stats intéressantes

Comme dans tous sports les statistiques des joueurs et des équipes prennent une part importante dans la réussite de l’analyse d’un match. C’est pourquoi il est intéressant de les consulter en détail sur un site comme Itsrugby, par exemple.

Ce site fait référence dans le domaine des statistiques sur le rugby, mais il en existe d’autres.

En consultant ce genre de statistiques, vous constaterez par exemple, que généralement dans le championnat de France, il y a un gros avantage à jouer à domicile.

De façon plus générale, vous aurez des statistiques détaillées sur les victoires à domicile et à l’extérieur, l’historique des confrontations, ou encore le nombre de points ou d’essais marqués. Vous pourrez aussi trouver des classement, y compris les indispensables classement domicile / extérieur.

Bref le but c’est d’avoir des données qui seront intéressantes à prendre en compte dans votre analyse.

L’enjeu

En rugby, comme dans beaucoup d’autres sports, la calendrier a une grande importance. Ainsi avant de prendre un pari, il faut toujours consulter le calendrier des matchs à venir pour chacune des équipes.

Regarder les matchs qui viennent et bien sûr le classement, vous permettra de déterminer l’enjeu d’une rencontre. C’est un élément important à prendre en compte, puisque ça va influer directement sur le degré de motivation de chacune des équipes.

Prenons l’exemple d’une équipe en difficulté dans le TOP 14 et qui se retrouve à jouer le maintien. Admettons qu’elle aille jouer chez le premier du championnat, puis que la semaine d’après elle reçoive chez elle une autre équipe mal classé. D’après vous quel sera son choix ?

Cela semble évident, qu’elle va “lâcher” le premier match chez le gros du championnat. Peut-être pas “lâcher” mais en tout cas l’entraineur fera sans doute tourner l’effectif, en rugby on appelle ça “faire l’impasse”.

L’idée pour le petit club, c’est de réussir le match qui compte réellement, celui de la semaine suivante contre le concurrent direct. C’est ce match qui aura pour elle, un véritable enjeu.

A travers cet exemple, vous sentez que l’enjeu c’est quelque chose de fondamental, comme le fait de ne rien rater de l’actu rugby.

 

#3 Ne rien rater de l’actualité rugby

Il faut également suivre les infos de ce sport sur le site d’actualité rugby Rugbyrama. C’est le plus connu mais il y en a d’autres et d’une qualité équivalente, par exemple le Rugbynistère qui est tout aussi complet mais qui adopte un ton plus décalé et basé sur l’humour.

En parlant d’humour un site comme Boucherie ovalie, vous parlera rugby mais avec un ton très… disons particulier. Mais ce site est moins utile pour vos paris rugby que les deux cités précédemment.

Il existe également un journal de référence pour le rugby : “Midi Olympique” en version papier et numérique. Il est utile car il peut vous apporter des infos supplémentaires sur les joueurs et équipes.

Si par exemple, vous commencez à parier sur le rugby au moment de la coupe du monde de rugby, vous obtiendrez ainsi des infos afin de pouvoir parier sur ces matchs.

Bien sûr, le plus souvent il sera question des matchs du championnat de France !

Et justement pour avoir des infos sur les joueurs et les équipes, nous vous conseillons d’aller faire un tour sur des forums de club. Ce type de forum souvent à l’ancienne, fourmille d’infos utiles sur l’état de forme des joueurs et les blessures, absences.

Ne négligez aucune source d’infos, il faut que vous ayez un maximum de données à votre disposition afin de pouvoir prendre votre pari en toute connaissance de cause.

 

#4 Bien comprendre et bien maitriser les paris handicap (ou écart de points)

Pour bien comprendre de quoi on parle, un petit rappel s’impose. Si vous savez déjà de quoi il s’agit et que vous maitrisez bien ce type de paris, vous pouvez passer directement au paragraphe suivant.

Les paris handicap classiques

Le pari à handicap est une spécificité que l’on retrouve dans les paris sur les sports collectifs. L’objectif principal pour les bookmakers est de proposer un pari qui tienne compte des différences de niveau entre les deux équipes.

Le pari avec handicap se présente sous cette façon, il s’agit d’ajouter des points à l’équipe outsider afin de rééquilibrer les forces. Dans notre exemple Toulouse est considéré comme le favori du match, le bookmaker ajout donc 4 points au Stade Français afin d’équilibrer les cotes.

On a donc 3 scénarios possibles :

  • S’il y a victoire du Stade Français, match nul, ou victoire de Toulouse par moins de 3 points. C’est le choix Stade Français +4 qui est le bon choix.
  • S’il y a victoire de Toulouse par exactement 4 points d’écart, c’est le choix égalité +4 qui est le bon. C’est que l’on appelle le handicap nul (HN). Ce cas de figure est évidemment le moins probable, il faut garder ce scénario en couverture de votre pari principal.
  • S’il y a victoire de Toulouse par 5 points ou +, c’est le choix Toulouse -4 qui est le bon choix.

Vous le voyez les paris handicap sont quelque chose d’apparence assez complexe. Mais quand on les maîtrise bien, ce sont des paris qui peuvent très intéressants à prendre.

Les paris handicap à double choix

Certains bookmakers comme Winamax ou Betclic, vous proposent des paris handicap avec seulement deux choix, il n’y aura pas d’handicap nul.

Le pari handicap est présenté de façon beaucoup plus simple, et il n’y a dès lors que deux possibilités à ce pari.

pari handicap rugby

  • La réponse est oui, si Clermont gagne par 15 points d’écart ou +
  • La réponse est non si ce n’est pas le cas. C’est à dire si Clermont perd, fait match nul, ou gagne par moins de 15 points d’écart.

Voilà grosse modo le fonctionnement des paris handicap, et c’est bien parce que les cotes sont rééquilibrées que ces paris deviennent intéressants. En plus de ces paris handicap, il existe aussi des paris écart qui se présente sous la forme de fourchette de points.

Les paris écart – “fourchette” de points

Ici vous pouvez visualiser une cote correspondant à un écart de points.

ecart points rugby

Dans notre exemple si Toulouse l’emporte par à 1 à 12 points d’écart avec son adversaire, c’est la cote à 2,60 qui passe.

Il y a quelques fois de bonnes affaires à faire sur ce type de paris. Attention néanmoins à ce que les écarts point soient suffisamment larges comme sur cet exemple.

Ainsi vous pouvez choisir de miser sur une large victoire d’une des équipes en misant sur le pari +13, ou au contraire miser sur une victoire étriquée en misant sur le 1-12.

Il faut éviter de parier sur des paris écart dont les fourchettes sont trop petites, par exemple écart de 1 à 5 points, de 6 à 10 points … etc. Certes dans ce cas les cotes seront plus élevées, mais elles feront d’avantage appel au facteur chance qu’à votre capacité d’analyse.

S’agissant des paris handicap et écart sur le rugby, PMU sport est vraiment bien positionné sur les cotes. C’est un bookmaker sur lequel vous pouvez vous inscrire si vous comptez parier sur le rugby.

Afin de parier intelligemment, il vous faut faire attention à tout un tas d’éléments avant de miser sur les matchs de rugby.

Comme on l’a vu les règles de bonus ont une importance fondamentale, lors des matchs internationaux de rugby (phases de groupe en coupe du monde, tournoi des six nations). Mais aussi pour les championnats domestiques, top 14 en France ou même le championnat d’Angleterre.

Bien sûr, ces spécificités influent directement sur l’analyse que vous devez faire d’un pari. Surtout en fonction de ces règles il devient plus ou moins intéressant de parier sur des gros ou des petits handicaps.

 

#5 Les gros handicaps et le bonus offensif

Matchs internationaux : bonus offensif à partir de 4 essais

Dans l’exemple ci-dessous tiré du bookmaker PMU sport, l’écart de points choisi pour ce match de coupe du monde de rugby est important, et reflète la différence supposée de niveau entre les deux équipes.

En clair, le site de paris en ligne a choisi d’attribuer à la France un handicap de 45 points, ces gros écarts de point sont dangereux à jouer à cause de la règle du bonus offensif.

En effet une équipe remporte un point de bonus supplémentaire lorsqu’elle parvient à marquer 4 essais dans une rencontre. Contrairement au top 14 où l’équipe doit avoir marqué trois essais de plus pour l’obtenir.

  • Le risque le plus évident qui apparaît avec cette règle est le relâchement de l’équipe qui a obtenu ce bonus offensif et qui s’est ainsi assuré le gain du match.
  • L’inverse est tout aussi vrai, en effet une équipe peut être animée par l’intention de marquer le plus de points possibles à son adversaire.

Dans tous les cas les intentions post-bonus offensifs d’une équipe sont difficilement analysables à l’avance.

En clair, sur ce match, il est très probable que la France empoche un bonus offensif étant donné l’écart de niveau, mais bien malin celui qui pourra deviner ce que fera la France une fois ce bonus obtenu. C’est ce qui rend les paris sur des écarts élevés relativement aléatoires.

La vigilance s’impose également sur des paris à faible handicap pour lesquels la règle du bonus défensif est à prendre en compte.

Le top 14 : bonus offensif 3 essais d’écart avec l’adversaire

Cette règle spécifique au Top 14 change diamétralement la façon que vous aurez de parier. Par exemple, s’il y a un handicap de 18 points entre deux équipes, vous devrez raisonner en fonction du bonus offensif.

En clair, si vous voyez l’équipe favorite remporter le bonus offensif, vous devez donc parier sur le fait qu’elle passera l’handicap. Si vous voyez une rencontre accrochée, vous pouvez parier sur le fait que l’équipe la moins forte restera dans l’handicap.

Vous le voyez cette notion de bonus est à prendre en compte lorsque vous jouez sur un écart de points au rugby.

Bien sûr, étant donné qu’il est nécessaire de marquer 3 essaie d’écart, il y a moins de risque que le favori se relâche une fois la victoire acquise. Encore une fois, il n’y a rien de mathématique, c’est juste une logique sportive.

 

#6 Les petits handicaps et le bonus défensif

Matchs internationaux : Bonus défensif à 7 points

L’exemple suivant est encore tiré du même bookmaker PMU. Il y a cette fois, un pari sur un écart de points relativement faibles entre ces deux équipes.

handicap pari rugby

Si vous souhaitez parier sur ce match de poule de la coupe du monde rugby, vous vous devez de connaître la règle du bonus défensif. Cette règle dit qu’une équipe qui perd de 7 points ou moins remporte un point de bonus défensif.

Si suite à une analyse du pari vous considérez comme probable que le Pays de Galles soit capable de remporter un point de bonus défensif. Alors, vous devrez miser sur le pari Pays de Galles(+8,0) qui couvrira une défaite du Pays de Galles de maximum 7 points.

Si, au contraire, vous pensez que l’Angleterre sera supérieure au Pays de Galles et aura la volonté de priver ce dernier du point de bonus défensif. Alors parier sur Angleterre (-8,0) prendra tout son sens.

Il s’agit d’un réflexe que vous vous devez d’avoir avant de parier sur le rugby. il est important de connaitre ces règles en question et de savoir si elles sont importantes sur un match ou non.

Il faut évidemment en tenir compte avec discernement. Bien sûr, il n’y a plus de règles de bonus lorsqu’on parle d’une finale de coupe du monde, dans ce cas là seule la victoire compte.

Dans les matchs à élimination directe, le choix du handicap n’est donc plus influencé par ses bonus. L’analyse et le suivi de l’actualité du rugby vous aideront de façon considérable à faire vos choix, et à gagner vos paris rugby

Le top 14 : bonus défensif à 5 points

Il s’agit d’une donnée très importante à prendre en compte lors de la prise d’un pari en top 14, ici le bonus défensif n’est pas de 7 points mais de seulement 5 points ce qui doit irrémédiablement influencer votre façon de parier.

Ainsi si vous croyez l’outsider capable de ramener le point de bonus défensif chez un adversaire, il deviendra intéressant de jouer le pari “gagne, fait match nul ou perd par moins de 6 points”. En revanche si un handicap se trouve à 4 points, il ne couvrira pas l’intégralité de ce bonus défensif.

De la même façon la volonté ou non pour une équipe de l’emporter avec le bonus offensif doit avoir son importance lorsque vous misez sur un gros handicap. Ce sont des données importantes à prendre en compte lors de votre analyse sur les paris rugby.

 

#7 Soyez réactifs, les bookmakers le sont

Comme souvent la méfiance est de mise car les sites de paris sportifs disposent d’autant voir plus d’informations que vous.

Au fil des ans, ils se sont nettement améliorés pour ajuster les cotes et les handicaps au bon niveau. Il devient beaucoup difficile de détecter des erreurs ou des values, mais elles existent encore.

Ils sont également plus réactifs et ajustent rapidement les cotes lorsqu’une info important tombe ou que les compositions d’équipe sont connues. Concrètement il s’agit pour eux de ne pas perdre trop d’argent ce qui est normal.

Néanmoins le rugby est un sport sur lequel ils sont moins forts que le football. Vous devez donc être rigoureux, mais également suffisamment réactifs, mais pas trop…

 

#8 Parier au bon moment

Ainsi pour les parieurs rugby, il ne suffit plus de savoir analyser un pari, il est devenu important de savoir le prendre au bon moment et de regarder sur quel bookmaker le pari est le plus intéressant.

Cela complique d’autant la tâche des parieurs notamment sur le Top 14.

En effet prendre un pari trop tôt c’est bien souvent prendre un risque trop important. En effet on ne connait pas les compositions d’équipe, s’il y a des blessés. On ne sait pas si l’équipe qui se déplace a l’intention de faire l’impasse, c’est-à-dire d’aligner les habituels remplaçants.

Bref, même si on peut anticiper certains événements, ou essayer de profiter d’éventuelles erreur de bookmaker. Cela reste risqué de miser tôt au rugby !

A l’inverse, bien souvent si vous misez juste avant le match, c’est déjà trop tard. Car les bookmakers auront parfaitement ajusté les cotes en fonction des infos dont il dispose. Mais aussi en fonction des mises de joueurs.

C’est donc à vous de sentir quel est le moment propice pour prendre vos paris rugby. Bien souvent le meilleur moment pour parier, c’est l’instant où l’on découvre les compositions d’équipe.

 

#9 L’importance de la victoire à domicile

Dans ce championnat encore plus qu’ailleurs les victoires des équipes à domicile sont fréquentes. C’est même le cas, lorsqu’elles sont présumées moins fortes que les visiteurs. Ce qui n’est pas forcément le cas au football, par exemple.

D’ailleurs les bookmakers comme Parions Sport dans cet exemple ne s’y trompent pas. Ils proposent des cotes assez faibles pour la victoire de l’équipe à domicile.

Dès lors, il est bien plus intéressant de se tourner du côté des paris à handicap afin de trouver une cote plus rémunératrice. Mais là encore, on en revient aux histoires de bonus qu’on a évoquées plus haut.

Il y a également de très bonnes opportunités sur les paris concernant les marqueurs d’essai. Certains joueurs sont réputés pour être de redoutables finisseurs, et il peut y avoir des réelles values pour des paris concernant ces joueurs.

Vous le voyez, en rugby parier sur la victoire de l’équipe à domicile avec une tout petite cote, c’est rarement le meilleur choix.

 

#10 Miser sur les marchés de niche

Par exemple, vous spécialiser sur la Pro D2 vous donnera un avantage sur des bookmakers qui ne maîtrisent pas ça complètement.

Il s’agit de la deuxième division du championnat de France de rugby, et les sites de paris en ligne ont parfois des difficultés sur des compétitions plus confidentielles.

Il peut être intéressant d’analyser en profondeur. De suivre l’actualité des clubs de ce championnat en lisant les forums des différents clubs. Il vous suffira de faire une recherche Google pour les retrouver facilement et avoir accès à ces infos.

C’est également un championnat qui possède des caractéristiques similaires au top 14, c’est-à-dire l’importance de la victoire à domicile, la même valeur sur le bonus.

Il s’agit d’un championnat où il est possible de trouver des value bets. Simplement parce qu’il y a moins de données et d’actualités concernant ces équipes.

Donc quand vous avez une grosse info elle vaut de l’or, et elle peut vous donner un avantage déterminant.

On peut trouver d’autres championnats de niche, par exemple championnat italien l’Eccellenza. Attention comme toujours à ne pas parier au hasard sur ces championnats, et de parier seulement sur la base d’infos fiables.

D’un façon générale, parier sur un marché de niche vous offre d’avantage de possibilités de valuebet que de parier sur un marché de masse. Trouver des value, c’est le meilleur moyen, au rugby comme dans les autres sports, d’être un parieur gagnant.

 

Présentation du TOP 14

Un sport de plus en plus populaire en France

Vous le savez déjà peut-être, le rugby est un des sports les plus passionnants sur lequel parier. Il faut dire aussi que ce sport se développe de plus en plus et est clairement de plus en plus médiatisé.

Alors, bien sûr, il ne faut pas se cacher, l’amour du rugby n’est pas réparti de façon égale sur toute la France. C’est très clairement dans le sud-ouest de la France que le sport est plus pratiquée et suivi (là où on dit chocolatine).

D’ailleurs il n’y a qu’à regarder la liste des clubs présents en top 14, pour constater qu’à part les club parisiens ou d’île de France (le Stade Français et le Racing), vous aurez uniquement des clubs situés dans la partie du sud du pays.

Historiquement c’est donc un sport du sud, mais petit à petit les choses sont en train de changer.

Des clubs sont en train d’émerger un peu partout en France, y compris dans des terres où le rugby n’existait pas jusque là. Ainsi des clubs de rugby de bons niveaux émergent à Lille, à Beauvais, mais aussi à Dijon, à Macon, Niort, Rennes.

Certains de ces clubs sont même en Pro D2 et donc à la porte du Top 14 comme Nevers, ou encore Vannes.

Il faut dire que le rugby est un sport qui véhicule des valeurs de courage et d’abnégation, là où les footballeurs sont parfois perçus comme des “pleureuses”.

C’est aussi un sport qui n’a pas encore trop subi les ravages du professionnalisme. En effet en rugby on ne parle pas de transfert de joueurs à 50 millions d’euros et +, on n’évoque pas non plus de salaires à plusieurs millions d’euros, en tout cas pas encore. Malgré le professionnalisme le rugby a donc encore l’image d’un sport “sain”.

Bref, lentement mais sûrement, la passion du rugby se diffuse lentement dans toute la France, et le Top 14 est vraiment la vitrine du rugby français. Et quand on veut parier sur le rugby, un des premiers réflexes c’est effectivement de parier sur un match du Top 14.

Avec le tournoi des 6 nations et la coupe du monde de rugby, le top 14 fait partie des compétitions rugbystiques sur laquelle les parieurs misent le plus. Il faut dire qu’il s’agit d’une compétition passionnante à suivre, et sur laquelle on peut faire de bons paris.

C’est quoi le Top 14 ?

Contrairement aux championnats de foot, le championnat de top 14 se déroule en deux temps. D’abord une phase de championnat tout à fait classique, dans laquelle chaque équipe s’affronte à matchs aller-retours sur 26 journées.

Durant cette phase de championnat, le vainqueur d’une rencontre remporte 4 points et le perdant 0 points, en cas de match nul chaque équipe aura 2 points. Mais en rugby il n’y a pas que ces points là il faut y ajouter des points de bonus, il en existe deux sortes :

  • Le bonus offensif : pour ce bonus on attribue 1 point supplémentaire à l’équipe qui inscrit 3 essais de plus que son adversaire. Ce bonus est là pour récompenser les équipes qui produisent beaucoup de jeu et marquent beaucoup d’essais, il vient récompenser les équipes remportant de larges victoires.
  • Le bonus défensif : il consiste à ce que l’équipe perdante remporte 1 point de bonus supplémentaire si elle perd le match par moins de 5 points d’écart. Ici la volonté est de récompenser les équipes qui s’accrochent malgré la défaite.

On reviendra un peu plus en détail sur les bonus, vous verrez qu’il faut en tenir en compte au moment où l’on parie sur le rugby, notamment lorsqu’on parie sur les handicaps et les écarts de points.

Puis, à l’issue de cette phase de championnat, les équipes les mieux classées se qualifient pour les play-offs. Le 1 er et le 2ème du championnat sont qualifiés pour les demi-finales, tandis que les équipes classées de la 3 ème à la 6 ème place doivent disputer et gagner un match de barrage afin de se qualifier pour les demi-finales.

Ensuite il y a les deux demi-finale et enfin la grande finale au Stade de France, là où sera décerné le trophée du vainqueur : le fameux bouclier de Brennus.

En 2020, le club le plus titré est bien sûr le Stade Toulousain avec au total 20 titres de champions. Les joueurs toulousains portent également 4 étoiles sur son maillot, ces 4 étoiles symbolisent les 4 coupes d’Europe remportées par le club.

Bien sûr, dans le TOP 14 il n’y a pas que le Stade Toulousain, d’autres clubs viennent donc rivaliser et lui disputer le titre. On pense bien sûr à Clermont, Montpellier, le Racing Métro mais aussi Lyon, La Rochelle, Toulon, L’Union Bordeaux-Bègles … Bref il y a beaucoup de grands clubs, dont certains ont des performances plus ou moins bonnes suivant les saisons…

Et puis certains clubs qui n’étaient pas forcément favoris au départ, parviennent parfois à devenir champions.

Quand on parle de surprise, l’équipe qui vient à l’esprit en premier c’est bien sûr le Castres Olympique, le club tarnais a su créer la sensation à deux reprises en remportant à la surprise générale le bouclier en 2013 et 2018.

C’est ça le rugby, un sport où tout peut arriver et où tous les exploits sont possibles. Et c’est bien pour ça que parier sur le rugby, et notamment sur le Top 14, est aussi passionnant.

On va commencer par passer en revue les différents types de paris qui existent en Top 14.

 

Les différents types de paris rugby

Au rugby comme dans d’autre sports, il existe tout un tas de types de paris pour un même match. Vous avez bien sûr la possibilité de parier sur le vainqueur de la rencontre, le fameux 1N2 mais pas seulement.

Vous avez également la possibilité de parier sur le vainqueur d’un match tout en étant remboursé en cas de match nul (c’est le fameux draw no bet). Mais en rugby il existe bien d’autres types de paris dont certains que l’on retrouve dans d’autre sports.

Ainsi vous pouvez parier sur la double chance, mais aussi sur les marqueurs d’essai, sur les paris mi-temps fin de match et sur de très nombreux paris mi-temps. Vous aurez aussi des paris dans lesquels vous pourrez misez sur des écarts de point

Mais même si ce type de paris peut s’avérer parfois intéressant, il y a mieux. C’est d’ailleurs le type de paris sportifs qui est particulièrement mis en avant dans les paris rugby, c’est le pari handicap.

Et on va tout de suite parler plus en détail des différents types de paris handicap que vous trouvez en rugby, et quel est leur intérêt.

Les paris handicap classiques

De façon classique, un pari handicap consiste à donner à l’équipe présumée la plus faible des points supplémentaires. Le but d’un pari handicap c’est de proposer des cotes plus équilibrées, surtout dans des matchs qui sont à priori déséquilibrés.

Parier sur un handicap, revient à estimer si l’équipe A va l’emporter avec + ou – de X points d’écart face à l’équipe B. Voici tout de suite un exemple clair pour que vous puissiez voir de quoi il s’agit.

rugby top 14

Dans cet exemple tiré du site PMU Sport pour le match entre Clermont et Montpellier, on voit ici un handicap placé à 11 points. Il y a dès lors trois scénarios possibles :

  • Clermont l’emporte de plus de 11 points d’écart, c’est à dire d’au moins 12 points d’écart. Dans ce cas c’est le choix Clermont (-11,0) qui est le bon.
  • Clermont l’emporte jusqu’à 10 points d’écart, fait match nul ou perd. Dans ce cas on dit que l’handicap ne passe pas, c’est donc le choix Montpellier (+11,0) qui est gagnant.
  • Enfin le cas le plus rare : Clermont l’emporte par exactement 11 points d’écart, c’est ce que l’on appelle l’handicap nul (HN). Dans ce cas c’est la grosse cote qui tombe, c’est le choix égalité coté à 22.

Bien sûr, le bookmaker peut proposer plusieurs paris handicaps, en proposant à chaque fois un écart de points et des cotes différentes. Cela laisse au parieur la possibilité de mettre en place différentes stratégies dont on reparlera en fin d’article.

Le principal problème avec ces paris handicap c’est le fait qu’il y ait le choix entre trois possibilités, car même s’il est peu probable l’handicap nul a toujours une petite chance de passer. C’est bien pour remédier à cet inconvénient qu’il existe des paris handicap à double choix.

Les paris handicap à double choix

Toujours sur le même match Clermont – Montpellier tiré du bookmaker PMU Sport, voici à présent un pari handicap avec seulement deux choix possibles.

pari double choix rugby

C’est d’ailleurs pour ça que le handicap porte sur un chiffre qui se finit par ,5 comme pour les overs 2,5 en football par exemple. C’est bien pour qu’il n’y ait seulement que deux choix possibles, et ces deux possibilités sont :

  • Soit Clermont l’emporte par au moins 12 points, dans ce cas c’est la pari Clermont -11,5 qui passe et qui est coté à 1,70.
  • A l’inverse, si Clermont l’emporte par 11 points d’écart ou moins, fait match nul ou perd, c’est le pari Montpellier (11,5) à 1,62 qui passe.

C’est donc beaucoup plus simple de parier sur des handicaps à double choix, puisqu’en misant de cette façon vous avez 1 possibilité sur 2 que votre pari passe. Néanmoins, l’inconvénient majeur de ce type de paris, c’est bien le niveau des cotes proposées.

Elles seront en moyenne bien moins intéressantes que sur les paris à handicaps classiques, qu’on a vu plus haut. En fin d’article nous verrons qu’il y a une méthode très simple pour réellement sécuriser vos paris sur les handicaps.

Maintenant cette courte présentation faite, voici nos conseils pour réussir vos paris sportifs sur le top 14.

 

Parier sur la finale du top 14 2021

La finale du top 14 2021 impose les deux équipes qui ont dominé la saison régulière : en 2021, Stade Toulousain et le Stade Rochellais. Ces deux équipes s’étaient déjà rencontrés lors de la finale de la Champion’s Cup et c’était les toulousains qui s’étaient imposés.

Cette fois, et comme vous le constatez sur cette capture d’écran tiré du bookmaker Winamax, c’est bien La Rochelle qui est favori d’une courte tête.

Ce choc entre les deux ogres du TOP 14 s’annonce serré, et vous aurez pour ce match de très nombreux types de paris à votre disposition.

pari top 14

Etre attentif aux statistiques

Vous vous en doutez, le conseil de base pour réussir vos paris sur le rugby, c’est bien sûr d’analyser vos rencontres. Comme toujours dans les paris sportifs, il ne faut pas parier au hasard et minimiser au maximum le facteur chance.

Et bien sûr pour réussir ses analyses, il faut au minimum consulter les statistiques de chacune des équipes et des joueurs. Dans la plupart des cas, le bookmaker vous fournira quelques statistiques de base :  classement, derniers résultats, historique des confrontations ; mais il arrive que ces données soient insuffisantes pour vous aider dans votre analyse.

C’est pourquoi il est toujours bon de consulter des sites spécialisés dans les statistiques sur rugby. Vous avez la possibilité de consulter le site de la Ligue National de Rugby (LNR), vous avez le site Itsrugby qui existe depuis de nombreuses années et qui fait office de référence en la matière.

Le but de votre analyse c’est bien de trouver des statistiques pertinentes qui vous aideront à faire les bons choix. Mais attention, il faut aussi parfois se méfier des statistiques car la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain.

Par exemple, pendant des années on a considéré qu’il n’y avait que des victoires à domicile en top14, ce qui est statistiquement était exact. Aujourd’hui, et même si les victoires à domicile restent majoritaires, la victoire à domicile n’est plus autant fréquente qu’auparavant.

C’est à donc aux parieurs d’être attentifs à tous ces phénomènes avant de miser sur une rencontre. Et un des paramètres majeurs à prendre en compte, c’est l’enjeu d’une rencontre.

 

Motivés ou non ?

En Top 14 comme dans les autres compétitions, l’enjeu d’une rencontre peut se résumer en ces quelques mots : Quel est le degré de motivation de telle équipe ou tel joueur ?.

En tant que parieur votre but c’est d’estimer au mieux l’enjeu de la rencontre, pour essayer d’en déduire le scénario du match et donc le résultat. En Top 14 ce n’est pas toujours la meilleure équipe gagne, parfois c’est simplement la plus motivée, celle qui a le plus d’intérêt à remporter le match.

Pour estimer le degré de motivation de chacun, le mieux est de consulter le classement ainsi que le calendrier à venir de chacune des équipes. Par exemple une équipe qui joue le maintien aura tendance à d’avantage se concentrer sur les matchs les opposant à des concurrents directs, et à “lâcher” certains matchs contre les gros du championnat.

Au rugby les saisons sont intenses, et les joueurs ont donc besoin de régulièrement de repos afin de tenir toute la saison. C’est quand une équipe met ses joueurs titulaires qu’il peut y avoir des bons coups à faire, on dit de cette équipe qu’elle fait une “impasse”.

Pour pouvoir identifier si une équipe est motivée ou non au match, il vous faudra donc bien connaitre les effectifs de chacune des équipes, leurs points forts et leurs faiblesses.

Et bien sûr les sites d’actualité rugby comme Rugbyrama et le Rugbynistère mais aussi les sites de stats sont là pour vous aider à savoir les joueurs qui sont titulaires et qui ont un rôle important dans l’effectif. Mais aussi les autres, ceux qui restent cantonnés à un rôle de remplaçant.

Une fois qu’on a mesuré l’enjeu pour essayer de prévoir au mieux le scénario du match, il faut maintenant choisir le bon moment pour parier. Et vous allez voir que lorsque vous voulez parier sur le top 14, il ne faut pas traîner en route.

 

Parier au bon moment

Vous l’avez compris, pour bien parier sur le top 14 il vous faut suivre au mieux l’actualité du sport, et plus particulièrement de chacune des équipes qui prennent part au match.

Quand on parle d’actualité c’est vraiment au sens large, cela signifie que si par exemple il y a eu un décès au sein du club ou un changement d’entraineur, il vous faut le savoir. Pourquoi ? Parce que ce type d’événements va avoir un impact sur le déroulement de la rencontre et donc le résultat.

Il en est évidemment de même pour la météo, vous n’aurez pas le même type de matchs sous un grand soleil que sous une pluie battante. Un match dans des conditions hivernales favorisera des équipes au jeu basé sur un pack d’avants puissant. A l’inverse des conditions météorologiques estivales vont plutôt favoriser les équipes qui “envoient du jeu”.

Alors, la question cruciale c’est plutôt de savoir à quel moment est-il pertinent de parier ? Puisqu’une actualité, un fait nouveau peut se produire à n’importe quel instant.

D’une façon générale, le meilleur moment pour parier c’est souvent au moment de la sortie des groupes ou des compositions d’équipe. Et c’est plutôt logique puisque c’est à ce moment là qu’on saura si une équipe fait une impasse ou non.

On aura connaissance des joueurs absents pour la rencontre, s’ils sont majeurs ou non et ainsi essayer de prédire le résultat. C’est souvent dans ces moments-là qu’il y a des valuebets.

C’est quoi un valuebet, c’est un pari pour lequel vous pensez que la cote est plus élevée que ce qu’elle devrait être selon vous. C ‘est donc un pari bon coup, qui est bon à saisir.

Mais attention s’il s’agit réellement d’un valuebet, les bookmakers n’hésiteront pas à rectifier les cotes. Dans ce cas le valuebet disparaîtra. Le truc c’est que les bookmakers sont réactifs, et s’ils ont fait un erreur ils la rectifieront assez vite.

Trouver le bon moment pour parier sur le rugby n’est pas évident, néanmoins il ne faut jamais trop trainer avant de prendre un pari car les valuebets disparaissent vite.

 

Etre attentif aux bonus

Pour réussir vos paris sur le Top 14, et plus particulièrement sur les paris à handicap, il y a une donnée très important à prendre en compte à laquelle on ne pense pas forcément : ce sont les bonus.

Souvenez-vous, on a commencé à en parler en introduction de l’article, et vous vous rappelez qu’il y a donc deux types de bonus. Le bonus offensif qui consiste à marquer 3 essais de + que son adversaire, et le bonus défensif qui offre un point supplémentaire pour une défaite de moins de 5 points.

Il vous faut avoir ces bonus en tête au moment où vous pariez sur des handicaps. Par exemple si vous pariez sur un handicap de 5 points, et que vous pensez que l’équipe favorite va battre son adversaire par plus de 5 points d’écart. Cela signifie donc que, selon vous, l’équipe perdante n’obtiendra pas de bonus défensif.

De même, et pour en revenir à notre exemple du handicap entre Clermont et Montpellier avec un handicap de 11 points. Si jamais vous estimez que Clermont va l’emporter en décrochant le point de bonus offensif (rappelez vous, 3 essais de plus que l’adversaire), alors miser sur Clermont – 11 semble être un choix pertinent.

Vous voyez donc le lien qu’il peut y avoir entre des paris sur les handicaps (ou sur les écarts de point) et les bonus eux-mêmes. Néanmoins sur les bonus la méfiance est de mise, car ils se présentent sous une forme différente dans les autres compétitions.

En effet au cours des compétitions internationale (coupe du Monde, six nations), et lors des compétitions européennes entre clubs (champions cup et challenge cup), les bonus offensifs et défensifs sont différents.

Dans toutes ces compétitions (et d’autres), le bonus offensif est accordé si une équipe inscrit 4 essais dans la rencontre. L’écart d’essai entre les adversaires n’a ici plus aucune importance. Cela signifie que même l’équipe perdante, peut tout de même obtenir un bonus offensif.

De même dans ces compétitions, le point du bonus défensif est accordé si une équipe perd sa rencontre avec 7 points d’écart ou moins contre 5 pour le Top 14). Si vous souhaitez parier sur d’autres compétitions de rugby, il vous faut donc avoir en tête ces infos concernant les bonus.

Tous ces conseils vous permettent vraiment d’améliorer vos paris concernant le rugby. Le dernier conseil est une méthode qui est là pour sécuriser vos paris sur le top 14.

 

La méthode du pari handicap remboursé

Présentation rapide de cette technique

La méthode que l’on vous présente ici, est une méthode que vous connaissez peut-être déjà : il s’agit de la méthode du pari remboursé. Mais on va cette fois, l’adapter au ballon ovale.

C’est quoi cette méthode ? Le principe est simple, c’est un peu le même principe que les paris “remboursé si nul” (draw no bet) que vous retrouvez notamment pour le football. Avec cette méthode, vous aurez deux paris :

  • Un pari principal, c’est celui sur lequel vous placerez la majorité de votre mise.
  • Et un pari pour lequel vous serez remboursé de l’intégralité de votre mise, c’est le fameux pari remboursé (d’où le nom de la méthode, vous voyez on n’est pas allé chercher très loin pour trouver le nom).

Alors on va à nouveau reprendre notre exemple Clermont – Montpellier. Et on va s’imaginer que vous voulez misez sur la victoire de Clermont par au moins 12 points d’écart à 1,90, tout en étant remboursé si l’handicap nul (HN de 11 points) passe. Le HN est lui coté à 22.

Enfin on va partir du principe que notre budget total est de 20 euros, on va voir comment faire. Et vous allez voir c’est simple, et surtout il faut toujours procéder de la même façon.

D’abord il faut calculer la mise nécessaire pour le pari remboursé, on divise donc la mise totale par la cote du handicap nul. donc 20 euros / 22 = 0,91 euros. En misant donc 0,91 euros sur le handicap nul coté à 22 et si jamais ce pari passe, on sera remboursé de notre mise totale de 20 euros.

Et dans un deuxième temps, on calcule la mise nécessaire pour notre pari principal, et là c’est encore plus simple. On part de notre mise totale de 20 euros, on enlève les 0,91 qu’on vient de dépenser pour notre pari remboursé. Donc 20 euros – 0,91 euro = 19,09 euros à miser sur la victoire de Clermont (-11).

Les avantages de cette méthode

Pour résumer, on a 3 scénarios possibles pour ce match :

  • Soit Clermont l’emporte par au moins 12 points d’écart (donc Clermont -11). Dans ce cas votre pari principal passe, vous remportez donc 19,09 euros x 1,9 = 36,27 euros.
  • Soit Clermont l’emporte par très exactement par 11 points d’écart. Et c’est dans ce cas de figure où la méthode devient intéressante puisque dans ce cas c’est votre pari remboursé qui passe : le fameux Handicap Nul. Vous remportez donc 0,91 x 22 = 20 euros, vous êtes donc totalement remboursé de votre mise.
  • Soit Clermont l’emporte par 10 points d’écart ou moins, fait match nul ou perd. Dans ce cas, il n’y a pas de miracle, vous êtes perdant.

Vous l’avez compris cette méthode est là pour sécuriser vos pari rugby, car elle vous permet de ne pas être perdant sur 2 possibilités sur 3, conte une seule habituellement. Si vous voulez gagner plus souvent vos paris top 14, il vous faut vous servir de cette méthode qui vient d’avantage les sécuriser.

Et puis, il faut bien avoir en tête que les bookmakers font bien leur travail, et savent choisir des handicaps de points pertinents. Ainsi il arrive parfois que le match se termine en Handicap Nul. Utiliser cette méthode du pari remboursé pour le handicap nul, c’est donc souvent une bonne idée, et pas seulement pour sécuriser votre pari.

En effet, et vous l’avez vu dans l’exemple, malgré le pari remboursé le pari principal reste tout de même très rémunérateur s’il passe. C’est le meilleur compromis entre sécurité et gains, et c’est la méthode gagnante que je vous conseille pour vos paris rugby.

 

Comment aller plus loin sur les value bets (quel que soit le sport)

Si vous n’êtes pas intelligent ou pas très travailleur, ou pas passionné par les paris sportifs, pas déterminé à gagner de l’argent comme ça, ce qui suit n’est PAS pour vous.

Si, par contre, vous avez envie de comprendre les secrets des paris sportifs et savoir comment devenir enfin un parieur dans la vert, lisez ce qui suit.

Pour aller plus loin, je vous propose de découvrir mon guide LA METHODE POUR GAGNER AUX PARIS SPORTIFS SUR LE LONG-TERME.

Cela va vous expliquer notamment comment bien analyser un match et comment comprendre les cotes des bookmakers pour trouver des values bets.

Vous allez apprendre à défier les probabilités et les bookmakers !!!

 

En espérant que cette technique vous aidera et en vous encourageant à réfléchir à faire du value betting !

Je vous souhaite tout le succès du monde dans les paris sportifs,

L’équipe Paris Sportifs Grosse Confiance

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

Recevez des pronostics de haut-vol, des conseils exclusifs pour vos paris sportifs, et des astuces pour battre les bookmakers sur le long terme !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

À propos de l'auteur

L'équipe Paris Sportifs Grosse Confiance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *